galop 3 équitation

Aimez-vous les chevaux ? Voulez vous être un professionnel dans leur montage ? Vous devez donc passer les examens en équitation pour être reconnu en tant que professionnel en équitation.

Il vous faudra passer le test du Galop. Plusieurs niveaux sont requis dont le Galop 3 qui intervient après le Galop 2.

Pour passer cet examen, vous devez en outre avoir des connaissances qui sont nécessaires. Que devez-vous donc savoir du Galop 3 en équitation ?

Le Galop 3 : Que comprendre ?

Avant de se réclamer professionnel dans le domaine hippique, vous devez posséder un certain nombre de connaissances. Lorsque vous passez les tests nécessaires, vous obtenez le diplôme de Galop. Ce dernier, délivré par la Fédération Française d’équitation, est un diplôme fédéral d’équitation. Il atteste qu’un cavalier détient un certain nombre de connaissances hippiques.

Le Galop 3 est l’un des sept niveaux des examens de Galop. Il intervient après que vous ayez réussi au Galop 2. Le Galop 3 vient donc en renforcement au Galop 2. A travers lui, le cavalier doit avoir des notions dans l’entretien non seulement de son matériel d’équitation, mais aussi, sur comment entretenir les sabots de son cheval. Certains tests pratiques équestres et de sauts sont aussi réalisés au cours du Galop 3.

Que faut-il connaitre avant de passer le Galop 3

Avant de passer le Galop 3 avec brio, vous devez avoir, aussi bien des connaissances théoriques que pratiques.

A lire aussi  Qu’est-ce que le galop 1 en équitation ?

Pratique équestre

La pratique équestre fait partie des exercices auxquels vous serez confrontés lors du test du Galop 3. Cette pratique se déroule en trois différentes étapes et permet d’analyser votre capacité à aller à cheval.

  • La pratique équestre à cheval au pas : à cette étape, vous devez être en mesure d’évoluer seul sur le cheval. Alors vous partirez au pas d’un point précis et reviendrez à ce point toujours au pas.
  • La pratique équestre à cheval au trot : Ici, vous trotterai sur une diagonale choisie. Vous garderez l’équilibre sur les étriers en évoluant seul. Vous déplacerez le cheval d’un point et reviendrez à ce même point toujours au trot, et, sur des courbes serrées.
  • La pratique équestre à cheval au galop : tout seul, vous évoluerez tout en vous maintenant équilibré étant assis sur votre cheval. Vous faites le départ et l’arrivée sur un point précis et surtout du bon pied.

Sauts en terrain isolé

Vous saurez faire des sauts équilibrés d’une hauteur donnée avec votre cheval tout en gardant votre équilibre sur les étriers. Ces sauts seront effectués sur de différents terrains.

Aussi, l’allure au début du saut et à la réception à la fin des sauts isolés ou non sera évaluée. Les obstacles à sauter peuvent avoir une hauteur de 60 cm pour ceux qui sont isolés et 50 cm pour ceux qui s’enchainent.

Pratique de soins

Les soins de votre cheval sont tout aussi nécessaires avant de passer le Galop 3. Vous devez connaitre comment réaliser un bon pansage à votre cheval. Vous avez l’obligation même de savoir prendre soin des pattes de votre animal.

A lire aussi  Le Pur-Sang arabe, présentation de ce cheval

L’entretien de la litière et de l’abreuvoir, l’ajustement du harnachement sont aussi à maitriser. Le nettoyage et le remontage de votre monture sont aussi des activités qui entrent dans les tests pour le Galop 3.

Connaissances théoriques

Avant de vous présenter au test de Galop 3, des connaissances sur l’extérieur du cheval et les vitesses à adopter ainsi que certains mécanismes sont à savoir. Au cours des activités entrant dans l’évaluation, vous pourriez être emmené à expliquer comment se fait la manipulation des rênes, dans une seule main ou avec une rêne dans chaque main.

En définitive, le Galop 3 est une étape primordiale de votre examen de Galop et sans lui vous ne pouvez continuez vers les autres niveaux.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.