galop 4 équitation

Comme toute formation, les cours d’équitation sont sanctionnés d’un examen à la fin pour jauger le niveau des apprenants. Ces sortes d’examen sont appelées des galops et il en existe plusieurs grades.

Aujourd’hui, l’accent sera mis sur le niveau 4, c’est-à-dire le galop 4. En quoi consiste-t-il et comment le passe-t-on, bien de choses que vous découvrirez.

Les objectifs du galop 4

Faisant partie des 7 tests que la Fédération Française d’équitation fait passer aux différents cavaliers pour attester de leur niveau d’équitation, le galop 4 a pour objectif de voir si le cavalier sait équiper son cheval.

En effet, la manière d’équiper un cheval diffère en fonction de ce qu’il aura à faire. Si c’est pour le déplacer au travers d’un transport, il ne sera pas équiper de la même manière que s’il devait aller courir et autre. En gros, chaque bon cavalier doit pouvoir savoir de quoi a besoin comme équipement son cheval dans n’importe quelle situation.

exercice galop 4

Un autre objectif du galop 4, c’est de voir si le cavalier connait bien et peut prendre soin de son cheval (être capable de dire s’il va bien ou pas, quand il faut lui administrer des vaccins et autres produits, etc.).  Par rapport au côté technique, le galop 4 permet de juger un cavalier par rapport à ses sauts de 60 cm au moins à ce niveau.

Pour finir, le galop 4 est un examen qui aide à vérifier si le cavalier maitrise son cheval et est en mesure d’analyser objectivement chacune de ses prestations.

A lire aussi  Le Pur-Sang arabe, présentation de ce cheval

Notez que pour arriver à ce niveau, le cavalier aurait déjà passé et réussi au 3 précédents galops.

Comment se passe le galop 4 ?

Le galop 4 se déroule en deux grandes étapes. Il y a d’abord la phase théorique, et ensuite la phase pratique. C’est au niveau de la phase théorique que de nombreuses questions liées aux soins, à la préparation, aux besoins du cheval sont posées.

La phase pratique, quant à elle est subdivisée en deux niveaux : celle qui permet de tester les techniques à pied (la pratique équestre à pied), et celle qui jauge les techniques en selle (la pratique équestre en selle).

C’est au niveau du test en selle que le cavalier peut montrer de quoi il est véritablement capable au niveau des sauts, ainsi qu’au niveau de la fusion qu’il a créé avec son cheval.

Comment passer le galop 4 ?

 Pour passer ce test qui fera de vous un bon cavalier, il faudra juste s’inscrire à un stage au cas où vous auriez acquis vos connaissances en équitation en privé car les galops se font en stage.

Chaque centre organise de manière bien structurée les galops afin de libérer leurs apprenants. Pour en localiser un qui soit proche ou réputé, il suffit de se renseigner sur internet, ou de demander autour de soi. Les centres d’équitation de qualité, ce n’est pas si rare.

A quel âge peut-on passer le galop 4 ?

Tout va dépendre de l’âge que le cavalier avait au début de ses cours d’équitation. Plus vite il commence par prendre des cours, plus vite il pourra passer ses galops.

A lire aussi  Fjord cheval : présentation de ce poney unique

Essayer de déterminer un âge précis n’aurait donc pas sa place. Pour preuve, au niveau de plusieurs centres d’équitation, on rencontre des enfants de 10, 12 ans qui passent déjà le galop 4. De la même manière, il y a également des adultes qui passent le galop 4. Tout est lié à quand le cavalier a commencé et surtout, comment il assimile ses cours pratiques.

En conclusion, le galop 4 est un test passé par les cavaliers pour cerner leur maitrise complète de leurs chevaux (identité du cheval, détermination de ses besoins sanitaires et alimentaires, et etc.).

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.