fjord cheval

Le poney fjord est une race de cheval champêtre, on la rencontre souvent dans les pays du nord. Cette race est très adaptée aux climats froids et arides. Pourtant ce poney a un modèle génétique assez personnel.

Génétique presque pure

On pense que les chevaux du fjord sont les descendants directs des chevaux sauvages originaux du nord, tels que les chevaux islandais. Par conséquent, cette variété est considérée comme l’une des plus pures.

Bien que les origines d’aujourd’hui restent floues, l’histoire suggère que le cheval du fjord est venu de Norvège, où il s’appelait « Vestlandhesten ». Cependant, les généticiens ont démontré que cette variété a beaucoup évolué en fonction de son utilisation et de l’endroit où il vivait. Alors si le cheval du fjord était à l’origine un cheval de montagne robuste, le modèle d’aujourd’hui a beaucoup changé .

fjord poney

La pureté de ses gènes et ses origines remontent à des chevaux tels que la gazelle de Przewalski ou les chevaux tappan, et les fjords cheval ont le gène Dun.

Fjord

Même si sa taille est encore petite, le fjord mesure désormais quelques mètres de plus que ses ancêtres. Aujourd’hui, les éleveurs recherchent des poneys plus agiles et plus légers, même si le Fjord cheval conserve l’aspect robuste et puissant d’un poney de campagne.

Deux marques originales sont conservées et confèrent à la race une renommée internationale : la raie rougette (c’est une ligne sombre qui part du cou, longe la colonne vertébrale et se termine à la queue) et ses poils bicolores, qui sont traditionnellement coupés avec une brosse. En raison de sa forme courte et solide, le poney fjord peut être utile dans plusieurs domaines.

A lire aussi  Le Pur-Sang arabe, présentation de ce cheval

Sa docilité, son sang-froid, son côté joueur, ses pieds sûrs et sa force le rendent aussi bien apte aux travaux agricoles qu’à l’auto-stop ou à la randonnée. Les poneys Fjord sont également utilisés dans le saut d’obstacles de niveau inférieur, ainsi que dans toutes les épreuves équestres dites « de loisir ».

Robe atypique

On dit souvent que le poney fjord est de la couleur d' »Isabel », mais c’est faux. En fait, d’un point de vue génétique, ses 6 couches peuvent s’expliquer ainsi : Brunblakk : De couleur légèrement « jaune », les fils de mulet et de crin sont foncés, voire bruns ou noirs. C’est le pelage le plus commun de cette race dans le monde.

Génétiquement, c’est un cheval bai avec le gène Dun (bay dun en anglais). Rodblakk : La robe ressemble beaucoup à celle d’Isabella, donc c’est désordonné. Cependant, la crinière est plus claire, d’apparence blonde, et la ligne médiane ainsi que les pointes fourchues du mulet sont rouges.

Appelé « red dun » par les anglophones, il s’agit simplement d’un cheval alezan avec le gène Dun. Gra : Connu sous le nom de « mouse » ou « grullo » en français. Ulsblakk : Visuellement, la robe ressemble beaucoup à une Isabel pâle, presque crème. Encore une fois, la robe a des rayures de mulet gris ou noir.

Connu sous le nom de Dunskin par les anglophones, il s’agit en fait d’un cheval Isabella (daim) avec le gène Dun.Gulblakk : Très rare, ce pelage est proche d’un palomino adouci par le gène Dun (d’où un pelage légèrement « doré »).

Poney fjord global

Les fjords représentent le symbole national de la Norvège, ils ont bien sûr un registre sanguin de l’antiquité. Depuis, plusieurs pays se sont succédé en créant leur propre livre des origines en 1997.

A lire aussi  Qu’est-ce que le Galop 4 en équitation ?

En France, les poneys fjord sont très appréciés en Alsace, où ils sont les plus élevés. De fortes densités d’élevage de fjord cheval existent également en Grande Bretagne. On trouve aussi des éleveurs au nord de la Picardie (où Henson a également été élevé, du fait de la traversée avec les fjords).

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.