galop 1 équitation

Pour être un bon cavalier, il vous faut passer certaines étapes inhérentes à votre formation. L’une d’elles est le passage du galop.

Le galop est un ensemble d’exercice qui se déroule en plusieurs phases dont la première se nomme le galop 1.

Qu’est-ce que les galops ?

Les galops sont des examens fédéraux qui sont appliqués aux cavaliers en vue de les attester et leur permettre de passer au niveau suivant. En effet, comme c’est le cas avec plusieurs autres sports, l’équitation est une pratique qui s’exerce en différentes étapes.

galop 1

Les cavaliers débutent tous par le galop 1 et évoluent progressivement pour enfin atteindre le galop 7. Le programme varie en fonction du galop et le cavalier se doit de le suivre lors des séances avec le coach. On distingue en tout 7 galops classiques et chacun d’eux est constitué de 3 épreuves : le dressage, le saut d’obstacle et le cross (dès le galop 5).

La partie théorique du galop 1

Pour ce qui est de la théorie du galop 1, le cavalier se focalise sur l’intégralité du cheval. Les cours sont donnés sur la situation de l’avant-main, l’arrière-main et portent également sur le corps du cheval. De plus, lors de cette phase théorique, le cavalier doit aussi appréhender les robes de base, c’est-à-dire bai, noir et alezan. Également, il devra connaître l’appellation des aires de travail en plus des différents hébergements envisageables.

Au-delà de ces détails, la connaissance de son matériel s’avère être chose importante. En effet, dès le galop 1, il est indispensable que le cavalier ait connaissance des différentes parties du filet, de la selle et du licol. Il devra tout savoir sur les brosses qui servent pour le pansage et surtout pouvoir s’en servir.

A lire aussi  Qu’est-ce que le Galop 4 en équitation ?

Mener un cheval à pied ne devrait plus avoir de secret pour un cavalier, que ce soit pour un tour au manège ou pour le conduire à l’aire de pansage. Lors du galop 1, le cavalier sera aussi informé sur la bonne posture à avoir sur le cheval et sur comment tenir ses rênes de façon adéquate. En plus de cela, il saura comment fonctionnent les trois allures, chose qui est très importante dans l’équitation.

La partie pratique du galop 1

Concernant la phase pratique, tout commence depuis le box du galop 1. Le moniteur jouera d’abord une fonction de superviseur et devra vérifier si le cavalier connait certaines bases. En effet, il aura à s’assurer que ce dernier sait comment aborder un cheval en fonction de son milieu de vie.

De plus, le moniteur doit contrôler si le cavalier sait faire le nœud d’attache et s’il met correctement le licol. Toujours dans ce même rôle, il doit vérifier la bonne application du pansage et que la monture du cavalier est bien harnachée.

Avant de monter son cheval, l’élève doit prouver à son moniteur qu’il peut se hisser sur le dos de son équipier aisément avec et sans montoir. Aussi, le cavalier doit pouvoir le faire en s’assurant de ne pas gêner le cheval. Une fois monté, le cavalier devra prouver qu’il est en mesure de mener sa monture aux 3 allures. Il s’agit de savoir diriger le cheval, être en mesure d’accélérer et pouvoir s’arrêter. Lors de la séance, il faut aussi que le cavalier puisse ressangler son cheval sans avoir de problème à le faire.

A lire aussi  Cheval miniature américain : présentation de ce cheval nain

Pour le galop 1, le saut d’obstacle ainsi que le dressage ne sont pas vraiment abordés. Plus généralement, le cavalier réalise un exemple d’exercice pour permettre au moniteur de juger de ses premières capacités en tant qu’équestre. Une fois la séance terminée, le cavalier devra descendre convenablement de son cheval et faire les premiers soins avant de l’envoyer dans sa pâture ou son box.

Vous pourriez aussi aimer...

1 commentaire

  1. […] galop existe en plusieurs niveaux. Après le galop 1, si bien sûr vous arrivez à bien maîtriser, il faut passer maintenant au galop 2. Mais le galop […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.